Histoire


L'histoire de Sogefi, l'un des leaders mondiaux de la conception et la fabrication de composants de filtration et de suspension automobiles, est synonyme d’engagement dans l'innovation et de recherche de l'excellence. Ces traits distinctifs apparaissent dès les premières acquisitions et partenariats conclus quelques mois après la constitution de la société.

Dès le début, des actions ont été réalisées en vue de développer le Groupe à travers des acquisitions stratégiques, dans le secteur des composants automobiles. Sogefi a rapidement installé des usines dans de nombreux pays dont certains sont devenus aujourd'hui des pays à économies majeures, comme le Brésil et la ChineSogefi est implantée respectivement depuis 1991 et 1995.
La priorité de Sogefi a toujours été de faire en sorte que ses partenaires bénéficient de ses initiatives, et pense y être parvenue.

 

2017

Sogefi annonce un plan pour la construction d'une nouvelle usine au Maroc pour sa « Filtration Business Unit », à savoir le premier site de production en Afrique de la société.

L’usine, qui sera opérationnelle à partir de début 2018, produira deux différents modèles de systèmes de filtration pour moteur (un filtre métallique pour moteur diesel et un module de filtration d'huile) pour la fabrication d'équipement d'origine (OEM) et de pièces détachées d'origine (OES) pour différents types de véhicules. L’usine, qui s'étendra sur une surface de 10 000 mètres carrés, sera construite dans la zone de libre-échange de Tanger et créera un bassin d'emploi pour 120 personnes.

Sogefi Air & Cooling Canada a reçu le « Gold Certificate of Excellence », qui lui a été décerné par General Motors.

Sogefi annonce son projet de lancer en Chine la production de ressorts hélicoïdaux destinés aux voitures. 

À partir de fin 2018, la nouvelle usine de production de suspensions de Wujiang sera opérationnelle. À présent, l'usine de Wujiang est destinée à la fabrication de barres stabilisatrices. L'objectif de ce projet est de répondre à la demande croissante de ressorts hélicoïdaux sur le marché chinois, notamment en vue des prévisions de croissance du marché automobile local, du remplacement progressif des ressorts à lames et des standards techniques de plus en plus élevés exigés par les constructeurs locaux

2016

SOGEFI a reçu le prix du Meilleur Fournisseur par le constructeur Honda pour sa performance en termes de coûts lors de sa Convention Power Supplier en 2016, et a également reçu la Certification Qualité de Bronze par Caterpillar.

Toyota Motor Europe a récompensé ISSA – une JV entre Sogefi Suspensions France  S.A. et NHK Spring Co., LTD en Espagne – en lui remettant le Prix « Superior Quality » pour ses excellentes performances en 2015.

SOGEFI célèbre le 60ème anniversaire de sa marque Purflux, reconnue comme marque Premium sur le marché de la Filtration.

2015

Monica Mondardini a été nommée Présidente du Groupe Sogefi.

Laurent Hebenstreit a été désigné Président Directeur Général, et a présenté une nouvelle structure organisationnelle qui intègre toutes les activités du Groupe réparties en 3 Business Units orientées Produits : Suspension, Air & Refroidissement et Filtration. Ceci afin de créer une structure simplifiée, allégée et plus efficace dans le Groupe en améliorant ainsi la compétitivité et en visant une optimisation de la qualité, des coûts et de l’innovation.

Sogefi prévoit d’étendre sa présence sur les marchés d’Amérique du Nord par un investissement de 17 millions d’euros à Monterrey (Mexique) dans une nouvelle usine produisant pour les 3 Business Units.

Le nouveau module breveté Sogefi sera monté sur la nouvelle gamme Diesel de Renault équipée de la performance « Ultra-Clean ».

SOGEFI a été récompensé par le Gipa Italie (Groupement Inter Professionnel de l’Automobile) qui lui at attribué le Trophée de l’Excellence pour sa « contribution environnementale », et a également reçu un Prix par Groupauto Italie pour sa contribution en Rechange dans la catégorie « Marketing Premium ».

2014

Sogefi ouvre deux nouveaux sites industriels qui produisent respectivement des composants de Suspension et des composants de Systèmes Moteur à WUJIANG, dans la région de Shangaï en Chine.

Sogefi reçoit la récompense du Meilleur Fournisseur de l’année 2013 par General Motors  pour ses Systèmes d’injection d’air.

Sogefi lance ses ressorts légers sur la nouvelle Audi A6 Avant Ultra.

2013

A la fin de son mandat, Emanuele Bosio quitte la tête du groupe et Guglielmo Fiocchi est nommé Président-directeur général de Sogefi. La Business Unit Systèmes Moteurs de Sogefi ouvre deux nouvelles usines, une à Pune (Inde) pour la production de filtres, et une autre à Monterrey (Mexique) pour la production de composants pour les moteurs Chrysler, GM et Ford V8.

2012

Sogefi fait breveter un nouveau type de ressort hélicoïdal, produit à partir de fibre de verre et de résine époxy (ressort composite), qui permet de réduire le poids des véhicules de 4 à 6 kg. En juillet, Sogefi consolide sa présence en Inde avec l’inauguration d’une usine d’éléments de suspension à Pune

et d’une usine de filtres dans la région de Bangalore. En septembre, le Conseil d’Administration nomme Guglielmo Fiocchi Directeur Général de Sogefi.

2011

Sogefi célèbre son 30ème anniversaire et, avec l’acquisition du groupe Mark IV Systèmes Moteurs, complète sa gamme de produits et renforce sa position en Amérique du Nord. Le groupe termine

l’année avec un résultat de 1.158,4 million d’euros, atteignant un record historique pour ses 30 ans, grâce à l’acquisition de Systèmes Moteurs et à la croissance organique des affaires du groupe.

2010


Sogefi développe sa présence en Inde en signant une joint-venture à hauteur de 51% avec le groupe Imperial Auto, qui permet d’ouvrir une usine à Pune (à côté de Mumbai) destinée à produire des pièces de suspension pour les constructeurs automobiles locaux.
La structure du Groupe est rationalisée avec la création d'une Division Aftermarket dont le but est de renforcer son efficacité sur le marché des pièces de rechange.

Après un certain recul en 2009 provoqué par la crise économique dont l'impact s'est fait durement sentir dans l'industrie automobile, le résultat de Sogefi progresse à nouveau pour atteindre 924,7 millions d'euros pour un effectif total de 6 000 personnes (y compris les collaborateurs extérieurs).

2008

En Inde (à Bangalore), Sogefi prend une participation de 60% dans une joint-venture avec le groupe M.N. Ramarao Filters Private (MNR). Son objectif est de prendre position sur le marché indien de la filtration, en particulier pour les véhicules à trois et quatre roues, ainsi que pour diverses applications

industrielles.
Sogefi s'engage dans un partenariat avec Sardou SA en France, pour développer des pièces de suspensions constituées de matériaux innovants, en alternative à l'acier, pour réduire le poids de façon très significative.

2006

En Chine, où l'entreprise est présente depuis 1996 dans le secteur des pièces de suspension, Sogefi met en place une joint-venture pour développer ses activités dans l'industrie de la filtration.
Une nouvelle usine de production de pièces en plastique est acquise en France

(Argentan, Basse-Normandie), pour améliorer l'intégration verticale des produits et renforcer les compétences techniques dans le domaine de la filtration.

2005


Rodolfo De Benedetti devient Président de Sogefi S.p.A, en remplacement de Carlo De Benedetti, nommé Président Honoraire.
Le Groupe se concentre sur sa réorganisation industrielle pour optimiser sa présence et sa compétitivité sur tous les marchés, en particulier dans les pays connaissant un fort développement économique.

Les résultats atteignent 1 023,4 millions d'euros et l'effectif passe à 6 100 personnes.

2004

Les actions Sogefi S.p.A, cotées à la Bourse de Milan, sont transférées au segment STAR, réservé aux entreprises de petite et moyenne capitalisation, capables de fournir l'excellence en termes de transparence, communication, trésorerie et direction d'entreprise.

Le siège social de Sogefi S.p.A est transféré de Mantoue à Milan.
Le Groupe ouvre sa première usine aux États-Unis à Prichard (West Virginia), pour produire des ressorts d'amortisseurs et des barres stabilisatrices pour le marché national.

2002

Une nouvelle usine de pièces de suspension ouvre ses portes au Brésil, à Mogi Mirim (à côté de Sao Paulo).

2001

Acquisition de l'entreprise française Filtrauto SA qui opère dans le domaine des filtres et possède des usines en France, Italie, Espagne, Grande-Bretagne, Slovénie et Argentine. Sogefi prend ainsi une position de leader en filtration sur les deux marchés de référence (1ère monte et rechange).

2000


Acquisition de United Industries Plc, groupe britannique opérant dans le domaine des ressorts de précision (trois usines au Royaume-Uni, deux

en France et deux aux Pays-Bas). Le résultat de Sogefi se monte à 674,2 millions d'euros. L’effectif atteint 5 100 personnes.

1999

L'acquisition de l'entreprise française Allevard Ressorts Automobile confirme la domination de Sogefi sur le marché européen des pièces de suspension pour l'industrie automobile. Elle permet d'élargir le portefeuille de clients de l'entreprise à tous les principaux

constructeurs. En Espagne, Sogefi renforce sa présence sur le marché en rachetant PBR SA, un fabricant de filtres de rechange pour véhicules motorisés.

1998

Une nouvelle usine consacrée à la production de ressorts et barres stabilisatrices de suspension est inaugurée à Fronville, en France.

1997

Au Brésil et en Argentine, des participations majoritaires sont prises dans des entreprises de fabrication d'éléments filtrants.

1996

Sogefi est maintenant leader du marché européen dans le domaine des pièces de suspension pour l'industrie automobile, position consolidée par l'acquisition des firmes allemandes Luhn & Pulvermacher et Dittman & Neuhaus. Ces deux entreprises produisant des pièces de suspension pour

l'industrie ferroviaire et les véhicules industriels, elles sont intégrées aux opérations similaires existant au sein du Groupe.
Une nouvelle usine de filtration voit le jour au Brésil, à Mateus Leme, dans l'Etat du Minais Gerais, alors que de nouveaux bureaux sont ouverts à Buenos Aires, en Argentine.

1995


Visionnaire, Sogefi établit très tôt une joint-venture en Chine (Liaoyang KS Automotive Spring Ltd) dans le domaine des pièces de suspension, en association avec le groupe allemand Krupp Hoesch Automotive. Les deux entreprises prennent chacune une participation de 30% dans l'entreprise, les 40%

restant étant détenus par l'opérateur chinois First Automobile Works.
Le résultat de Sogefi s'élève à 913,2 milliards de lires (471,6 millions d'euros), pour un effectif de 4 500 personnes.

1994

Sogefi poursuit la croissance de son offre en reprenant les entreprises françaises Montal SA et ES Métal SA, spécialisées dans la production de ressorts de précision pour des usages spéciaux.
En Amérique latine, le Groupe consolide sa présence par l'acquisition de 60% d'une entreprise argentine de production de filtres.

1991

Après avoir identifié un potentiel de développement sur le marché sud-américain, le Groupe fait l'acquisition au Brésil d'Europarts Industria de Autopecas Ltda, ancienne filiale d'Allied Signal

opérant dans le domaine de la filtration. L'entreprise prend le nom de Sogefi Filtration do Brasil Ltda.

1990


Le résultat atteint 570,3 milliards de lires (294,5 millions d'euros) et l'effectif atteint 4 400 personnes.

1988

Sogefi poursuit son développement dans les activités de filtration en faisant l'acquisition de Coopers Filters Ltd (Royaume-Uni) et avec une prise de participation dans Afico Filters S.A.E (Egypte).

1987

L'implication de l'entreprise dans le domaine des pièces de suspension automobile se renforce avec l'acquisition de deux compagnies italiennes (Mollificio Bresciano et Sidergarda) et une française (Ateliers Métallurgiques de Saint-Urbain SA).

1986

Dans le cadre de sa stratégie d'expansion et de diversification dans le domaine automobile, Sogefi prend le contrôle de Rejna S.p.A., équipementier italien produisant des pièces de suspension pour l'industrie des transports.
Pour la première fois, Sogefi est cotée à la Bourse de Milan. A la fin de l'exercice financier, le résultat est de 147,8 milliards de lires (environ 76,3 millions d'euros), avec un effectif de 1 700 personnes.

1985

1984

Sogefi développe son activité sur de nouveaux marchés européens, grâce à une joint-venture avec le groupe américain Allied Signal.

1982

Acquisition de Fiaam S.p.A, entreprise italienne spécialisée dans la production d'une large gamme de filtres automobiles.

1981

Un accord est conclu avec le groupe américain Allied Signal, pour l'acquisition de la licence d'utilisation exclusive de la marque de filtres FRAM®, de renommée internationale.

1980

La société Sogefi S.p.A est fondée à Mantoue (Italie du nord), avec pour objectif de devenir un acteur majeur parmi les équipementiers automobiles. Son actionnaire majoritaire est le Groupe CIR.